Portail des Humanités Environnementales

Colloque international « La vie à l'oeuvre – nouvelles écologies, bioart, biodesign » 28 septembre 2017

16 & 17 Octobre 2017
Auditorium du musée de la Chasse et de la Nature
62, rue des Archives – 75003 Paris

Colloque international « La vie à l'oeuvre – nouvelles écologies, bioart, biodesign »
Accès libre dans la limite des places disponibles
Réservation recommandée : reservation@chassenature.org / 01 53 01 92 40

Ce colloque réunit des artistes, designers, architectes et chercheurs qui développent une réflexion sur les manières d’intégrer le vivant dans des projets en art, en design et en architecture. En exposant des êtres vivants ou des processus vitaux, ou en instaurant des collaborations avec eux, ces explorations qui mettent « la vie à l’œuvre » contribuent à faire émerger de nouvelles écologies. Ces projets ont en commun de redéfinir la notion de nature, en invitant à repenser les modalités des interventions des humains au sein de leurs environnements. Ce n’est alors pas simplement la création de formes vivantes inédites qui est intéressante mais l’étude des systèmes de relations qui se tissent autour de ces êtres. Un des enjeux de cette réflexion collective sur l’instauration de nouvelles écologies est de repenser l’articulation entre nature et technique. Les pratiques en art, design ou architecture conduisent en effet à explorer l’imbrication entre processus vitaux et processus techniques et à s’interroger sur les diverses manières qu’ont les humains de vivre avec la nature tout en la transformant.

Comité scientifique
Claude d’Anthenaise, Musée de la Chasse et de la Nature
Ludovic Jullien, Centre National de la Recherche Scientifique – École Normale Supérieure – Université Pierre et Marie Curie
Anne de Malleray, Fondation François Sommer – Revue Billebaude
Perig Pitrou, Centre National de la Recherche Scientifique
Antoine Triller, Institut de Biologie de l’École Normale Supérieure
Renseignements projet « La vie à l’œuvre » : viao@univ-psl.fr

Pour plus d'information, voir le site du projet « Domestication et fabrication du vivant»